• Promo !
  • Rupture de stock
  • Réduction 0,85 €
search

ACÉTAMOL* AVANT INF10SUPP 125MG

  • Abiogen Pharma S.p.A.
  • 023475104
Caractéristiques:


Indiqué pour la fièvre et le rhume.


Indiqué en cas de douleurs articulaires et musculaires.


Médicament en vente libre déductible.


Enfants de 3 à 24 mois à partir de 6 kg.


Indiqué en cas de maux de tête et d'otites douloureuses.


















info_outline Voir la fiche produit
Final Price 3,65 €
Prix ​​habituel 4,50 €
Réduction 0,85 €
error Rupture de stock

Prévenez-moi lorsque disponible

  Paiements pratiques et sûrs

Même avec une carte de crédit

  Expédition sous 24h

Expédition internationale rapide et sûre dans le monde entier

  Retours rapides

14 jours pour reconsidérer

  Expérience pharmaceutique

Toujours à votre service. Experts en transport maritime international

Autres produits Autres produits à prix imbattable

Abiogen Pharma S.p.A.

Découvrez tous les produits

ACÉTAMOL* AVANT INF10SUPP 125MG

Indications thérapeutiques

Traitement symptomatique de la fièvre et des douleurs légères à modérées.

Posologie et mode d'utilisation

En dessous de trois mois, en cas d'ictère, il est conseillé de réduire la dose orale unique. Pour les enfants il est indispensable de respecter la posologie définie en fonction de leur poids corporel et donc de choisir la formulation adaptée. Chez l'adulte, la dose maximale de paracétamol par jour est de 3000 mg par voie orale et de 4000 mg par voie rectale. ACÉTAMOL 300 mg granulés effervescents Enfants de 8 à 12 ans et pesant plus de 25 kg N'utilisez le médicament qu'après avoir consulté votre médecin et respecté ses prescriptions concernant les doses et la durée du traitement.Un sachet de 300 mg toutes les 4 à 6 heures (jamais moins de 4 heures entre l'un et l'autre). Ne pas dépasser 6 sachets en 24 heures. Adolescents de 12 à 18 ans et pesant plus de 40 kg Un sachet de 300 mg toutes les 4 à 6 heures (jamais moins de 4 heures entre l'un et l'autre). Si nécessaire, la dose peut être augmentée jusqu'à 600 mg en prenant deux sachets ensemble. Ne pas dépasser 3 g (10 sachets) en 24 heures. Adultes Une dose de 600 à 900 mg de paracétamol (correspondant à 2 à 3 sachets) renouvelable, si nécessaire, toutes les 4 à 6 heures. Ne pas dépasser 3 g (10 sachets) en 24 heures.Durée du traitementLes causes courantes de fièvre ou de douleur disparaissent généralement rapidement. Consultez votre médecin si les plaintes durent plus de trois jours. ACÉTAMOL adultes 500 mg comprimés Adolescents pesant entre 41 et 50 kg (environ entre 12 et 15 ans) : 1 comprimé à la fois, à renouveler si besoin au bout de 4 heures, sans dépasser 6 prises par jour. Adolescents pesant plus de 50 kg (environ 15 ans) : 1 comprimé à la fois, à renouveler si besoin au bout de 4 heures, sans dépasser 6 prises par jour. Adultes . 1 comprimé à la fois, à renouveler si besoin au bout de 4 heures, sans dépasser 6 prises par jour. En cas de fortes douleurs ou de forte fièvre, 2 comprimés à 500 mg à renouveler si besoin au bout de 4 heures minimum.Durée du traitementLes causes courantes de fièvre ou de douleur disparaissent généralement rapidement. Consultez votre médecin si les plaintes durent plus de trois jours. ACÉTAMOL petite enfance 25 mg/mL sirop N'utilisez le médicament qu'après avoir consulté votre médecin et respecté ses prescriptions concernant les doses et la durée du traitement.Le conditionnement contient une seringue doseuse de 5 mL pour administration orale, graduée avec des graduations de 0,5 mL ; un cran correspond à 12,5 mg de paracétamol. Enfants jusqu'à 18 mois et pesant plus de 3 kg Normalement, une dose de 25 mg peut être administrée pour chaque 2 kg de poids, correspondant à 1 millilitre (mL) de sirop toutes les 6 heures (jamais moins de 4 heures entre une dose et une autre). Le tableau contient quelques exemples d'administration (en mL de sirop) en fonction du poids.

  Dose à administrer toutes les 6 heures
lesterEn Kg dansmillilitresde sirop Ne dépassez JAMAIS 4 doses en 24 heures
3 1.5
4 2
5 2.5
8 4
dix 5
Enfants de plus de 18 mois et pesant plus de 11 kg

Normalement, une dose de 25 mg peut être administrée pour chaque 2 kg de poids correspondant à 1 millilitre (mL) de sirop toutes les 4 heures (jamais moins de 4 heures entre une dose et une autre). Le tableau contient quelques exemples d'administration (en mL de sirop) en fonction du poids.

  Dose à administrer toutes les 4 heures
lesterEn Kg dansmillilitresde sirop Ne dépassez JAMAIS 6 doses en 24 heures
11 5.5
12 6
13 6.5
14 sept
15 7.5
ACÉTAMOL petite enfance 25 mg/mL sirop

il peut être pris par les enfants de tout âge en calculant la dose correcte en fonction du poids. Cependant, le médicament est identifié commePetite enfancecar, étant conditionné en flacons de 100 mL, il peut être insuffisant pour les enfants pesant plus de 15 kg, ne permettant pas de couvrir un nombre suffisant de jours de traitement.ACÉTAMOL petite enfance 100 mg/mL solution buvable en gouttesN'utilisez le médicament qu'après avoir consulté votre médecin et respecté ses prescriptions concernant les doses et la durée du traitement. Enfants jusqu'à 18 mois et pesant plus de 3 kg Une goutte deACÉTAMOL 100 mg/mL solution buvable en gouttescontient 2,8 mg de paracétamol. Normalement, la dose de 4 gouttes par kg de poids peut être administrée toutes les 6 heures (jamais moins de 4 heures entre une dose et une autre). Le tableau contient quelques exemples d'administration (en gouttes) en fonction du poids.

  Dose à administrer toutes les 6 heures
lesterEn Kg dansgouttesde solutions Ne dépassez JAMAIS 4 doses en 24 heures
3 12
4 16
5 20
6 24
8 32
dix 40
Enfants de plus de 18 mois et pesant plus de 11 kg

Une goutte deACÉTAMOL 100 mg/mL solution buvable en gouttescontient 2,8 mg de paracétamol. Normalement, la dose de 4 gouttes par kg de poids peut être administrée toutes les 4 heures (jamais moins de 4 heures entre une dose et une autre). Le tableau contient quelques exemples d'administration (en gouttes) en fonction du poids.

  Dose à administrer toutes les 4 heures
lesterEn Kg dansgouttesde solutions Ne dépassez JAMAIS 6 doses en 24 heures
11 44
12 48
13 52
14 56
15 60
ACÉTAMOL petite enfance 100 mg/mL solution gouttes buvables

il peut être pris par les enfants de tout âge en calculant la dose correcte en fonction du poids. Cependant, le médicament est identifié commePetite enfancecar, étant conditionné en flacons de 30 mL, il peut être insuffisant pour les enfants de plus de 15 kg, ne permettant pas de couvrir un nombre suffisant de jours de traitement. ACÉTAMOL adultes 1 g suppositoires Adolescents pesant entre 41 et 50 kg (environ entre 12 et 15 ans) : N'utilisez le médicament qu'après avoir consulté votre médecin et respecté ses prescriptions concernant les doses et la durée du traitement.1 suppositoire à la fois, à renouveler si besoin au bout de 8 heures, sans dépasser 3 prises par jour Adolescents pesant plus de 50 kg (environ 15 ans) : 1 suppositoire à la fois, à renouveler si besoin au bout de 6 heures, sans dépasser 4 prises par jour Adultes 1 suppositoire à la fois, à renouveler si besoin au bout de 6 heures, sans dépasser 4 prises par jour Durée du traitement Les causes courantes de fièvre ou de douleur disparaissent généralement rapidement. Consultez votre médecin si les plaintes durent plus de trois jours. ACÉTAMOL 500 mg suppositoires Enfants Enfants pesant entre 21 et 25 kg (environ entre 6 et 10 ans):1 suppositoire à la fois, à renouveler si besoin au bout de 8 heures, sans dépasser 3 prises par jour. Enfants pesant entre 26 et 40 kg (environ entre 8 et 13 ans) : 1 suppositoire à la fois, à renouveler si besoin au bout de 6 heures, sans dépasser 4 prises par jour. Adultes Un suppositoire de 500 mg toutes les 4 à 6 heures (jamais moins de 4 heures entre l'un et l'autre). Ne pas dépasser 8 suppositoires en 24 heures Durée du traitement Les causes courantes de fièvre ou de douleur disparaissent généralement rapidement. Consultez votre médecin si les plaintes durent plus de trois jours. ACÉTAMOL enfants 250 mg suppositoires N'utilisez le médicament qu'après avoir consulté votre médecin et respecté ses prescriptions concernant les doses et la durée du traitement. Enfants de 11 à 12 kg (environ 18 à 24 mois) 1 suppositoire à la fois, à renouveler si besoin au bout de 8 heures, sans dépasser 3 prises par jour. Enfants pesant entre 13 et 20 kg (environ entre 2 et 7 ans):1 suppositoire à la fois, à renouveler si besoin au bout de 6 heures, sans dépasser 4 prises par jour. ACÉTAMOL petite enfance suppositoires 125 mg N'utilisez le médicament qu'après avoir consulté votre médecin et respecté ses prescriptions concernant les doses et la durée du traitement. Bébés pesant entre 6 et 7 kg (environ entre 3 et 6 mois) : 1 suppositoire à la fois, à renouveler si besoin au bout de 6 heures, sans dépasser 4 prises par jour. Enfants pesant entre 7 et 10 kg (environ entre 6 et 18 mois):1 suppositoire à la fois, à renouveler si besoin au bout de 4 à 6 heures, sans dépasser 5 prises par jour. Enfants de 11 à 12 kg (environ 18 à 24 mois):1 suppositoire à la fois, à renouveler si besoin au bout de 4 heures, sans dépasser 6 prises par jour Populations particulières Patients atteints d'insuffisance hépatiqueChez les patients présentant une fonction hépatique altérée ou un syndrome de Gilbert, la dose doit être réduite ou l'intervalle d'administration prolongé (voir rubrique 4.4).Insuffisants rénauxEn cas d'insuffisance rénale sévère (clairance de la créatinine inférieure à 10 ml/min) l'intervalle de temps entre les administrations doit être d'au moins 8 heures.Alcoolisme chroniqueLa consommation chronique d'alcool peut réduire le seuil de toxicité du paracétamol. Chez ces patients, au moins 8 heures doivent s'écouler entre deux doses. La dose totale de 2 g de paracétamol par jour ne doit pas être dépassée.

Contre-indications

Hypersensibilité à la substance active ou à l'un des excipients mentionnés à la rubrique 6.1 ou à d'autres substances étroitement apparentées d'un point de vue chimique ; notamment vis-à-vis d'autres antalgiques et antipyrétiques.

Effets secondaires

Les événements indésirables sont répertoriés ci-dessous, divisés par classe de système d'organes et par fréquence. Les fréquences sont définies comme suit : très fréquent (≥1/10) ; fréquent (≥1 / 100,Affections de la peau et du tissu sous-cutanéTrès rare : réactions cutanées sévères, incluant des cas d'érythème polymorphe, de syndrome de Stevens-Johnson et de nécrolyse épidermique (voir rubrique 4.4). Troubles du système immunitaire Fréquence indéterminée : réactions d'hypersensibilité telles qu'œdème de Quincke, œdème laryngé, choc anaphylactique, bronchospasme Troubles du système sanguin et lymphatique Fréquence indéterminée : Thrombocytopénie, anémie, agranulocytose. Très rare : leucopénie. Problèmes gastro-intestinaux Fréquence indéterminée : hémorragie, douleurs abdominales, diarrhée, nausées, vomissements. Affections hépatobiliaires Fréquence indéterminée : anomalies de la fonction hépatique, hépatite. Troubles rénaux et urinaires Fréquence indéterminée : insuffisance rénale aiguë, néphrite interstitielle, hématurie, anurie. Troubles généraux et anomalies au site d'administration Fréquence indéterminée : étourdissements. Déclaration des effets indésirables suspectés La déclaration des effets indésirables suspectés survenant après l'autorisation du médicament est importante, car elle permet un suivi continu du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de la santé sont invités à signaler tout effet indésirable suspecté via le système national de notification à l'adresse https://www.aifa.gov.it/content/segnalazioni-reazioni-avverse.

Avertissements spéciaux

En cas de réactions allergiques, l'administration du médicament doit être interrompue (voir rubrique 4.8). Des doses élevées ou prolongées du produit peuvent provoquer des maladies du foie à haut risque et des altérations, même graves, des reins et du sang. Le médicament ne doit pas être pris en même temps que d'autres analgésiques, antipyrétiques ou anti-inflammatoires non stéroïdiens (voir rubrique 4.5). La prise habituelle d'analgésiques, en particulier une association de différentes substances antalgiques, peut entraîner des lésions rénales permanentes avec risque d'insuffisance rénale (néphropathie antalgique). La prudence est recommandée si le paracétamol est co-administré avec la flucloxacilline en raison du risque accru d'acidose métabolique à trou anionique élevé (HAGMA), en particulier chez les patients présentant une insuffisance rénale sévère, une septicémie, une malnutrition et d'autres sources de carence en glutathion (par exemple, l'alcoolisme chronique), ainsi que chez ceux utilisant les doses journalières maximales de paracétamol. Une surveillance étroite, y compris la mesure de la 5-oxoproline urinaire, est recommandée. Au cours d'un traitement par paracétamol, avant de prescrire tout autre médicament, vérifier qu'il ne contient pas le même principe actif, car si le paracétamol est pris à fortes doses (voir rubrique 4.9), des effets indésirables graves peuvent survenir. Demander au patient de contacter son médecin avant d'associer d'autres médicaments (voir rubrique 4.5). La prudence est également indiquée en cas d'administration dans des conditions de déshydratation, de malnutrition chronique et chez les adultes présentant une insuffisance pondérale, car le risque d'atteinte hépatique est augmenté. En cas d'utilisation incorrecte et prolongée d'analgésiques à fortes doses, l'apparition ou l'aggravation de maux de tête peut être observée. Les céphalées causées par une céphalée due à l'abus de médicaments (MOH) ne doivent pas être traitées en augmentant la dose du médicament. Dans ces cas, l'utilisation d'analgésiques doit être interrompue. L'arrêt brutal des analgésiques après une période prolongée d'abus à fortes doses peut provoquer des maux de tête, des douleurs musculaires, de la fatigue, de la nervosité et des symptômes autonomes. Ces symptômes de sevrage disparaissent en quelques jours ; la prise ultérieure d'analgésiques doit être évitée. Populations particulières Insuffisants rénaux ou hépatiquesLe paracétamol doit être administré avec prudence chez les patients présentant une insuffisance rénale sévère (clairance de la créatinine Patients présentant un déficit en glucose-6-phosphate déshydrogénase Le paracétamol doit être administré avec prudence chez les patients présentant un déficit en glucose-6-phosphate déshydrogénase.Patients atteints d'anémie hémolytiqueLe paracétamol doit être administré avec prudence chez les patients présentant une anémie hémolytique.Patients asthmatiquesL'utilisation du paracétamol chez les patients asthmatiques peut entraîner une aggravation des symptômes de l'asthme. Dans ce cas, l'administration doit être suspendue. Le paracétamol doit être administré avec prudence chez les patients ayant des antécédents de bronchospasme après aspirine ou AINS (voir rubrique 4.8).Patients souffrant d'alcoolisme chronique.La consommation concomitante d'alcool augmente le risque d'atteinte hépatique (voir rubrique 4.5). Les risques de surdosage sont plus élevés chez les patients atteints d'hépatopathie alcoolique non cirrhotique. Chez les patients alcooliques, la dose doit être réduite (voir rubrique 4.2). Pendant le traitement par anticoagulants oraux, il est recommandé de réduire les doses (voir rubrique 4.5).Mises en garde relatives aux excipients Gouttes orales, la solution : contientsorbitol: Les patients présentant une intolérance héréditaire au fructose ne doivent pas recevoir ce médicament. Ce médicament contient moins de 1 mmol (23 mg) desodiumpar dose (jusqu'à 60 gouttes), c'est-à-dire essentiellement sans sodium. Granulés effervescents:contientsaccharose; Les patients présentant des problèmes héréditaires rares d'intolérance au fructose, de malabsorption du glucose-galactose ou d'insuffisance en sucrase isomaltase ne doivent pas prendre ce médicament. Ce médicament contient 356 mg desodiumpar sachet équivalent à 17,8 % de l'apport quotidien maximal recommandé par l'OMS de 2 g de sodium pour un adulte. A prendre en considération chez les personnes dont la fonction rénale est réduite ou qui suivent un régime hyposodé. Sirop:contientpara-hydroxybenzoatespouvant provoquer des réactions allergiques (y compris retardées). Contientsaccharose: Les patients présentant des problèmes héréditaires rares d'intolérance au fructose, de malabsorption du glucose-galactose ou d'insuffisance en sucrase isomaltase ne doivent pas prendre ce médicament. Ce médicament contient moins de 1 mmol (23 mg) desodiumpar dose (jusqu'à 7,5 ml), c'est-à-dire essentiellement sans sodium.

La grossesse et l'allaitement

GrossesseUn grand nombre de données sur les femmes enceintes n'indiquent aucune toxicité malformative ni fœtale/néonatale. Les études épidémiologiques du développement neurologique chez les enfants exposés au paracétamol in utero montrent des résultats non concluants. Si cliniquement nécessaire, le paracétamol peut être utilisé pendant la grossesse, mais il doit être utilisé à la dose efficace la plus faible pendant la durée la plus courte possible et avec la fréquence la plus faible possible.Temps d'alimentationLe paracétamol est excrété en petites quantités dans le lait maternel. Aucun effet n'a été démontré chez les nourrissons allaités. Le paracétamol peut être utilisé pendant une courte période pendant l'allaitement, à condition de ne pas dépasser les posologies recommandées.La fertilitéLes données sur l'utilisation du paracétamol sont insuffisantes pour établir si le paracétamol a des effets directs ou indirects sur la fertilité humaine. N'utilisez le paracétamol qu'en cas de besoin réel et sous la surveillance directe d'un médecin.

Expiration et conservation

ACÉTAMOL petite enfance 25 mg/mL sirop :à conserver en dessous de 25°C Pour toutes les autres présentations le médicament ne nécessite pas de conditions particulières de conservation.

Interactions avec d'autres médicaments

Utiliser avec une extrême prudence et sous contrôle strict lors d'un traitement chronique par des médicaments pouvant déterminer l'induction de monooxygénases hépatiques ou en cas d'exposition à des substances pouvant avoir cet effet (par exemple rifampicine, cimétidine, antiépileptiques tels que glutéthimide, phénobarbital, carbamazépine) . L'administration de zidovudine peut augmenter la toxicité hépatique du paracétamol. L'administration concomitante d'alcool et de paracétamol peut augmenter le métabolisme et l'hépatotoxicité du paracétamol (voir rubrique 4.4). Les médicaments qui ralentissent la vidange gastrique (par exemple les anticholinergiques) peuvent provoquer une stase antrale en retardant l'absorption du paracétamol et donc le début de l'effet analgésique. La cholestyramine réduit l'absorption du paracétamol et ne doit donc être administrée qu'une heure après l'administration du paracétamol. La prise simultanée de paracétamol et de chloramphénicol peut induire une augmentation de la demi-vie du chloramphénicol, avec le risque d'élever sa toxicité. L'utilisation concomitante de paracétamol avec des anticoagulants oraux peut induire des modifications des valeurs de l'INR. Dans ces cas, une surveillance plus fréquente des valeurs de l'INR doit être effectuée pendant l'utilisation concomitante et après son arrêt. Pendant le traitement par anticoagulants oraux, il est recommandé de réduire les doses. Le probénécide diminue la clairance rénale et augmente la demi-vie du paracétamol. Chez les patients traités simultanément par le probénécide, la dose de paracétamol doit être réduite. La prudence s'impose en cas d'utilisation concomitante de paracétamol et de flucloxacilline car la prise concomitante a été associée à une acidose métabolique à trou anionique élevé, en particulier chez les patients présentant des facteurs de risque (voir rubrique 4.4).Interaction avec les tests de laboratoireL'administration de paracétamol peut interférer avec le dosage de l'uricémie (par la méthode à l'acide phospho-tungstique) et avec celui de la glycémie (par la méthode à la glucose-oxydase-peroxydase).

Surdosage

Symptômes : Le paracétamol à doses massives peut provoquer une hépatotoxicité donc en cas de suspicion de prise accidentelle de fortes doses du médicament il est conseillé d'hospitaliser le patient. En cas de surdosage, le paracétamol peut provoquer une cytolyse hépatique pouvant évoluer vers une nécrose complète et irréversible. Les symptômes de surdosage apparaissent généralement dans les 24 heures et sont : vomissements, anorexie, nausées et douleurs épigastriques ; les données cliniques et de laboratoire attestant de l'hépatotoxicité sont mises en évidence dans les 48 à 72 heures suivant l'ingestion. Chez l'adulte, une toxicité hépatique est rarement rapportée avec un surdosage aigu inférieur à 10 g. Elle est mortelle quand celle-ci est de 15 g et plus. Les enfants semblent moins sensibles que les adultes à l'effet hépatotoxique du paracétamol. La détermination des concentrations plasmatiques de paracétamol révèle le degré d'intoxication ; avec des concentrations de 300 mcg / ml après 4 heures, des lésions hépatiques graves peuvent se développer; avec des concentrations plasmatiques de 120 mcg/ml dans les 4 heures et de 50 mcg/ml à 12 heures, seules de légères lésions hépatiques peuvent se développer. Après la phase aiguë de toxicité, aucune anomalie structurelle ou fonctionnelle du foie ne subsiste. Traitement : Le traitement recommandé, en plus des pratiques courantes (lavage gastrique ou vomissements provoqués), consiste en l'administration d'antidotes d'acétylcystéine ou de méthionine, au moins dans les 10 heures suivant sa prise pour de meilleurs résultats. L'acétylcystéine est administrée par perfusion intraveineuse à une dose initiale de 150 mg/kg de poids corporel, pendant 15 minutes suivie de 50 mg/kg pendant 4 heures et de 100 mg/kg pendant les 16 premières heures. Alternativement, 2,5 g de méthionine peuvent être administrés par voie orale toutes les 4 heures pour un total de 4 doses.

Principes actifs

ACÉTAMOL 300 mg granulés effervescents Un sachet contient:Principe actif : paracétamol 300 mg Excipients à effets notoires:sodium 356 mg saccharose 300 mg ACÉTAMOL adultes 500 mg comprimés Un comprimé contient : Principe actif : paracétamol 500 mg ACÉTAMOL petite enfance 25 mg/mL sirop 1 ml de sirop contient:Principe actif:paracétamol 25 mgExcipients à effet notoire :saccharose 300 mg parahydroxybenzoate de méthyle 0,90 mg parahydroxybenzoate de propyle 0,10 mg sodium 2,85 mg 100 ml de sirop contiennent : Principe actif : paracétamol 2,5 g Excipients à effet notoire :saccharose 30 g parahydroxybenzoate de méthyle 90 mg parahydroxybenzoate de propyle 10 mg sodium 285 mg ACÉTAMOL petite enfance 100 mg/mL solution buvable en gouttes 30 ml de gouttes buvables contiennent:Principe actif : paracétamol 3 g Excipients à effet notoire :sorbitol (E420) 1,5 g sodium 0,30 mg Une goutte contient : Principe actif : paracétamol 2,8 mg Excipients à effet notoire :sorbitol (E420) 1,4 mg sodium 0,04 mg ACÉTAMOL adultes 1 g suppositoires Un suppositoire contient : Principe actif : paracétamol 1 g ACÉTAMOL 500 mg suppositoires Un suppositoire contient:Principe actif : paracétamol 500 mg ACÉTAMOL enfants 250 mg suppositoires Un suppositoire contient : Principe actif : paracétamol 250 mg ACÉTAMOL petite enfance suppositoires 125 mg Un suppositoire contient : Principe actif : paracétamol 125 mgPour la liste complète des excipients, voir rubrique 6.1.

Excipients

ACETAMOL 300 mg granulés effervescents : Acide citrique, bicarbonate de sodium, saccharose ACETAMOL adultes 500 mg comprimés : Amidon de pomme de terre, polyvinylpyrrolidone, stéarate de magnésium. ACÉTAMOL petite enfance 25 mg/mL sirop : Macrogol 6000, glycérol, parahydroxybenzoate de méthyle, parahydroxybenzoate de propyle, saccharose, phosphate disodique dihydraté, phosphate monobasique de sodium dihydraté, arôme crème fraise, eau purifiée. ACÉTAMOL petite enfance 100 mg/mL gouttes buvables, solution : Macrogol 300, glycérol (E422), éther monoéthylique de diéthylèneglycol, sorbitol (E420), saccharine sodique, gallate de propyle, arôme orange, arôme citron, eau purifiée. Suppositoires ACETAMOL : Glycérides semi-synthétiques, lécithine de soja.

023475104

Data sheet

Emballage
petite enfance 125 mg 10 suppositoires
type de produit
DROGUE HUMAINE
Code ATC
N02BE01
Descriptif ATC
Paracétamol
Groupe thérapeutique
Antipyrétiques, analgésiques AINS
Principe actif
paracétamol (DC.IT) (FU)
Classer
C
Formulaire pharmaceutique
suppositoire
Type de gestion
rectal
Récipient
alvéole
Quantité
10 suppositoire
Quantité de l'ingrédient actif
125MG
Recette requise
SOP - médicament sans ordonnance
chat Commentaires (0)