• -50%
Glycérol Carlo Erba 18 suppositoires adultes

GLICEROLO*AD 18SUPP 2250MG

029651039
6 Produits

-Traitement de la constipation occasionnelle

-18 suppositoires pour adultes

info_outline Plus d'informations
Final Price 2,67
Prix ​​habituel 5,33 €
Économisez 50%
48h
check_circle OK
Quantité

 

Paiements pratiques et sûrs

 

Expédition sous 48h. GRATUIT en Italie à partir de 39,90 €

 

Retours rapides et 14 jours pour reconsidérer

 

90 ans d'expérience pharmaceutique à votre service

100% secure payments
Note Totale Note Totale:

0 1 2 3 4
0/5 - 0 Avis

Voir les notes
0 1 2 3 4 0
0 1 2 3 0 0
0 1 2 0 1 0
0 1 0 1 2 0
0 0 1 2 3 0

  Ajouter un Avis Voir les Avis Voir les Avis
Pinterest


<b>15</b> Acquistando questo prodotto accumulerai 20 punti con il nostro programma fedeltà. Puoi convertire 20 punti nel tuo account in un buono per un acquisto futuro.

029651039
6 Produits

GLICEROLO*AD 18SUPP 2250MG

Indications thérapeutiques

Traitement à court terme de la constipation occasionnelle.

Dosage et mode d'utilisation

La dose correcte est le minimum suffisant pour produire une évacuation facile. Il est conseillé d'utiliser dans un premier temps les doses minimales fournies. Dosage Suppositoires: Adultes: 1 suppositoire adulte au besoin, pour un maximum de 1 ou 2 prises par jour. Population pédiatrique Adolescents (12-18 ans): 1 suppositoire adulte au besoin, pour un maximum de 1 ou 2 prises par jour. Enfants âgés de 2 à 11 ans: 1 suppositoire pour enfant au besoin, pour un maximum de 1 à 2 prises par jour. Enfants âgés de 1 mois à 2 ans: 1 suppositoire petite enfance au besoin, pour un maximum de 1 à 2 prises par jour. Solution rectale: Adultes: 1 récipient unidose adulte selon les besoins, pour un maximum de 1 à 2 prises par jour. Population pédiatrique Adolescents (12-18 ans): 1 récipient unidose adulte selon les besoins, pour un maximum de 1 à 2 prises par jour. Enfants âgés de 6 à 11 ans: 1 ou 2 récipients unidoses pour enfants selon les besoins, pour un maximum de 1 ou 2 prises par jour. Enfants âgés de 2 à 6 ans: 1 récipient unidose pour enfant selon les besoins pour un maximum de 1 ou 2 prises par jour. Mode d'administration Suppositoires: Sortez le suppositoire de son récipient puis, si nécessaire, humidifiez-le pour faciliter son introduction rectale. Si les suppositoires semblent mous, plongez les récipients, avant de les ouvrir, dans de l'eau froide. Solution rectale: Pour retirer le couvercle de sécurité de la canule du récipient unidose, placez votre index et votre pouce sur l'anneau rond situé au-dessus du soufflet et, de l'autre main, pliez le couvercle de la canule jusqu'à ce qu'il se détache du corps du récipient. Pendant l'opération, ne saisissez jamais le soufflet, sinon le médicament sortira avant utilisation. Il peut être utile de lubrifier la canule avec une goutte de la solution elle-même, avant de l'introduire dans le rectum et d'appuyer sur le soufflet. Retirez la canule tout en appuyant sur le soufflet. Chaque récipient doit être utilisé pour une seule administration; tout médicament restant doit être jeté. Chez les enfants de moins de douze ans, le médicament ne peut être utilisé qu'après consultation de votre médecin. Les laxatifs doivent être utilisés aussi rarement que possible et pendant sept jours au maximum (voir rubrique 4.4). Une alimentation riche en liquides favorise l'effet du médicament.

Contre-indications

• hypersensibilité à la substance active ou à l'un des excipients; • douleur abdominale aiguë ou d'origine inconnue; • nausées ou vomissements; • obstruction ou sténose intestinale; • saignement rectal d'origine inconnue; • crise hémorroïdaire aiguë avec douleur et saignement; • état de déshydratation sévère.

Effets secondaires

Les effets indésirables observés au cours du traitement dans les essais cliniques et intégrés à ceux recueillis lors de l'expérience post-commercialisation sont répertoriés dans le tableau ci-dessous selon la classe de systèmes d'organes (en utilisant la terminologie MedDRA) et selon la fréquence suivante: Très fréquent ≥1 / 10; Fréquent ≥1 / 100,

Problèmes gastro-intestinaux
Pas connuDouleurs crampantes dans l'abdomen *; coliques abdominales, diarrhée **, irritation anale

* généralement isolés ** avec perte de liquides et d'électrolytes Les crampes isolées ou les coliques abdominales et la diarrhée sont plus fréquentes en cas de constipation sévère. Déclaration des effets indésirables suspectés La déclaration des effets indésirables suspectés survenant après l'autorisation du médicament est importante, car elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice / risque du médicament. Les professionnels de la santé sont invités à signaler tout effet indésirable suspecté via le système national de notification à l'adresse «www.agenziafarmaco.gov.it/it/responsabili».

Mises en garde spéciales

Les laxatifs doivent être utilisés aussi rarement que possible et pendant sept jours au maximum. Une utilisation pendant de plus longues périodes nécessite une prescription médicale après une évaluation adéquate du cas individuel. Le traitement de la constipation chronique ou récurrente nécessite toujours l'intervention du médecin pour le diagnostic, la prescription de médicaments et la surveillance au cours du traitement. Il est également conseillé aux personnes âgées ou en mauvaise santé de consulter leur médecin avant d'utiliser le médicament. L'abus de laxatifs peut provoquer une diarrhée persistante avec une perte conséquente d'eau, de sels minéraux (en particulier de potassium) et d'autres facteurs nutritionnels essentiels. Dans les cas d'abus les plus sévères, une déshydratation ou une hypokaliémie peuvent se développer, pouvant entraîner un dysfonctionnement cardiaque ou neuromusculaire, notamment en cas de traitement simultané de glycosides cardiaques, de diurétiques ou de corticostéroïdes. L'abus de laxatifs, en particulier de laxatifs de contact (laxatifs stimulants), peut entraîner une dépendance (et donc la nécessité éventuelle d'augmenter progressivement la posologie), une constipation chronique et une perte des fonctions intestinales normales (atonie intestinale). Dans les épisodes de constipation, il convient tout d'abord de corriger les habitudes alimentaires en intégrant l'alimentation quotidienne avec un apport adéquat en fibres et en eau. Lors de l'utilisation de laxatifs, il est conseillé de boire au moins 6 à 8 verres d'eau ou d'autres liquides par jour pour aider à ramollir les selles.

La grossesse et l'allaitement

Il n'y a pas eu d'études adéquates et bien contrôlées sur l'utilisation du médicament pendant la grossesse ou l'allaitement. Bien qu'il n'y ait pas de contre-indications évidentes à l'utilisation du médicament pendant la grossesse et l'allaitement, il est recommandé de ne prendre le médicament qu'en cas de besoin et sous surveillance médicale.

Expiration et conservation

Conserver dans l'emballage d'origine à l'abri de l'humidité et à l'écart des sources de chaleur directes.

Interactions avec d'autres médicaments

Aucune étude d'interaction spécifique n'a été réalisée.

Surdosage

Aucun cas de surdosage n'a été signalé. Dans tous les cas, des doses excessives (abus de laxatifs - utilisation fréquente ou prolongée ou avec des doses excessives) peuvent provoquer des douleurs abdominales et des diarrhées persistantes entraînant une perte d'eau, de sels minéraux (en particulier de potassium) et d'autres facteurs nutritionnels essentiels. Les fuites de liquides et d'électrolytes doivent être remplacées. Les déséquilibres électrolytiques se caractérisent par les symptômes suivants: soif, vomissements, faiblesse, œdème, douleur osseuse (ostéomalacie) et hypoalbuminémie. Dans les cas graves, l'apparition d'une déshydratation ou d'une hypokaliémie est possible, ce qui peut entraîner des dysfonctionnements cardiaques ou neuromusculaires, notamment en cas de traitement simultané avec des glycosides cardiaques, des diurétiques ou des corticostéroïdes. L'abus de laxatifs, en particulier de laxatifs de contact (laxatifs stimulants), peut entraîner une dépendance (et donc la nécessité éventuelle d'augmenter progressivement la posologie), une constipation chronique et une perte des fonctions intestinales normales (atonie intestinale).

Principes actifs

GLYCEROL CARLO ERBA Suppositoires de la petite enfance à 900 mg Un suppositoire pour la petite enfance contient: ingrédient actif: Glycérol 900 mg. GLYCEROL CARLO ERBA Enfants 1375 mg suppositoires Un suppositoire pour enfants contient: ingrédient actif: Glycérol 1375 mg. GLYCEROL CARLO ERBA Adultes Suppositoires à 2250 mg Un suppositoire adulte contient: ingrédient actif: glycérol 2250 mg. GLYCEROL CARLO ERBA Enfants 2,25 g solution rectale Chaque récipient unidose contient: ingrédient actif: Glycérol 2,25 g. GLYCEROL CARLO ERBA Adultes 6,75 g solution rectale Chaque récipient unidose contient: ingrédient actif: glycérol 6,75 g. Pour la liste complète des excipients, voir rubrique 6.1.

Excipients

Suppositoires: stéarate de sodium; le carbonate de sodium. Solution rectale: extrait fluide de camomille; extrait fluide de mauve; amidon de blé; eau purifiée.

029651039
6 Produits

Fiche technique

Principe actif
Glycérol
Problème
Constipation occasionnelle

Modes de paiement

Modes d'expédition

chat Commentaires (0)

Avis Avis (0)

Basé sur 0 Avis - 0 1 2 3 4 0/5