• -0,70 €

GOUTTES LAXATIVES AICARDI * FL15ML

022015022
6 Produits
Caractéristiques:


Indiqué en cas de constipation.


À base de picosulfate de sodium.


Médicament en vente libre déductible.


















info_outline Plus d'informations
Final Price 6,60
Prix ​​habituel 7,30 €
Économisez 0,70 €
48h
check_circle OK
Quantité

 

Paiements pratiques et sûrs

 

Expédition sous 48h. GRATUIT en Italie à partir de 39,90 €

 

Retours rapides et 14 jours pour reconsidérer

 

90 ans d'expérience pharmaceutique à votre service

Note Totale Note Totale:

0 1 2 3 4
0/5 - 0 Avis

Voir les notes
0 1 2 3 4 0
0 1 2 3 0 0
0 1 2 0 1 0
0 1 0 1 2 0
0 0 1 2 3 0

  Ajouter un Avis Voir les Avis Voir les Avis
Pinterest


<b>15</b> Acquistando questo prodotto accumulerai 20 punti con il nostro programma fedeltà. Puoi convertire 20 punti nel tuo account in un buono per un acquisto futuro.

022015022
6 Produits

GOUTTES LAXATIVES AICARDI * FL15ML

Indications thérapeutiques

Traitement à court terme de la constipation occasionnelle.

Dosage et mode d'utilisation

Dosage Adultes: 5 à 10 gouttes et plus, dans un peu d'eau. Population pédiatrique Enfants de 3 à 12 ans: 2 à 5 gouttes dans un peu d'eau, après consultation de votre médecin. Ne pas dépasser la dose recommandée. La dose correcte est le minimum suffisant pour produire une évacuation facile des matières fécales molles. Il est conseillé d'utiliser dans un premier temps les doses minimales fournies. A prendre de préférence le soir. Les laxatifs doivent être utilisés aussi rarement que possible et pendant sept jours au maximum. L'utilisation pendant de plus longues périodes nécessite une prescription médicale après une évaluation adéquate du cas individuel. Mode d'administration Avalez avec une quantité suffisante d'eau (un grand verre). Une alimentation riche en liquides favorise l'effet du médicament.

Contre-indications

Aicardi Laxative Drops est contre-indiqué chez les patients présentant: • une hypersensibilité à la substance active ou à l'un des excipients mentionnés à la rubrique 6.1. • Douleurs abdominales aiguës ou d'origine inconnue, affections abdominales aiguës sévères et douloureuses (telles que l'appendicite). • Nausées ou vomissements. • Iléus paralytique, obstruction ou sténose intestinale ou biliaire. • Saignement rectal d'origine inconnue. • État sévère de déshydratation, coliques abdominales, diarrhée, cachexie (en raison du risque dans de tels cas d'effet purgatif excessif). • Inflammation aiguë du tractus gastro-intestinal. • Calculs biliaires. • Insuffisance hépatique. • Enfants de moins de 3 ans (voir rubrique 4.4). • Généralement contre-indiqué pendant la grossesse et l'allaitement (voir rubrique 4.6).

Effets secondaires

Comme tous les médicaments, Aicardi Laxative Drops peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde. Les effets indésirables sont énumérés ci-dessous par classe de systèmes d'organes et par fréquence, selon les catégories suivantes: Très fréquent ≥ 1/10 Fréquent ≥ 1/100, Troubles du système immunitaire: Fréquence indéterminée: hypersensibilité. Troubles du système nerveux: Fréquence indéterminée: syncope, étourdissements. Problèmes gastro-intestinaux: Fréquence indéterminée: diarrhée, crampes abdominales, douleurs abdominales et inconfort abdominal, vomissements, nausées, crampes isolées ou coliques abdominales, plus fréquentes en cas de constipation sévère. Troubles de la peau et du tissu sous-cutané Fréquence indéterminée: réactions cutanées telles que angio-œdème, éruption cutanée lors de la prise du médicament, éruption cutanée, prurit. Déclaration des effets indésirables suspectés La déclaration des effets indésirables suspectés survenant après l'autorisation du médicament est importante, car elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice / risque du médicament. Les professionnels de la santé sont invités à signaler tout effet indésirable suspecté via le système national de notification à l'adresse: www.agenziafarmaco.gov.it/it/responsabili.

Mises en garde spéciales

L'abus de laxatifs (usage fréquent ou prolongé ou à doses excessives) peut provoquer une diarrhée persistante avec pour conséquence une perte d'eau, de sels minéraux (en particulier de potassium) et d'autres facteurs nutritionnels essentiels. Dans les cas graves, l'apparition d'une déshydratation ou d'une hypokaliémie est possible, ce qui peut entraîner des dysfonctionnements cardiaques ou neuromusculaires, notamment en cas de traitement simultané avec des glycosides cardiaques, des diurétiques ou des corticostéroïdes. Des étourdissements et / ou syncopes ont été rapportés chez des patients prenant des médicaments contenant du picosulfate de sodium. Les données disponibles sur ces cas suggèrent que les événements peuvent être liés à une syncope de défécation (ou syncope attribuable à l'effort d'évacuation), ou à une réponse vasovagale à des douleurs abdominales liées à la constipation, et pas nécessairement à la prise de picosulfate de sodium lui-même. L'abus de laxatifs, en particulier de laxatifs de contact (laxatifs stimulants), peut entraîner une dépendance (et donc la nécessité éventuelle d'augmenter progressivement la posologie), une constipation chronique et une perte des fonctions intestinales normales (atonie intestinale). Le traitement de la constipation chronique ou récurrente nécessite toujours l'intervention du médecin pour le diagnostic, la prescription de médicaments et la surveillance au cours du traitement. Consultez votre médecin lorsque le besoin du laxatif découle d'un changement soudain des habitudes intestinales précédentes (fréquence et caractéristiques des selles) durant plus de deux semaines ou lorsque l'utilisation du laxatif ne produit pas d'effets. Il est également conseillé aux personnes âgées ou en mauvaise santé de consulter leur médecin avant d'utiliser le médicament. Population pédiatrique Ne pas administrer aux enfants de moins de 3 ans. De 3 à 12 ans, consultez votre médecin avant de prendre le produit. Gouttes laxatives Aicardi gouttes orales, solution contient • du parahydroxybenzoate de méthyle sodique: il peut provoquer des réactions allergiques (même retardées); • sorbitol: les patients présentant des problèmes héréditaires rares d'intolérance au fructose ne doivent pas prendre ce médicament.

La grossesse et l'allaitement

Il n'y a pas d'études adéquates et bien contrôlées sur l'utilisation du médicament pendant la grossesse ou l'allaitement. Par conséquent, le médicament ne doit être utilisé qu'en cas de besoin, sous la surveillance directe du médecin, après évaluation du bénéfice attendu pour la mère par rapport au risque éventuel pour le fœtus ou le nourrisson. Le médicament est généralement contre-indiqué pendant la grossesse et l'allaitement (voir rubrique 4.3 Contre-indications).

Expiration et conservation

Ce médicament ne nécessite aucune condition de stockage particulière.

Interactions avec d'autres médicaments

L'association avec le citrate de magnésium anticipe l'apparition de l'effet laxatif qui peut se manifester après 3 heures. Les laxatifs peuvent réduire le temps passé dans l'intestin, et donc l'absorption, d'autres médicaments administrés simultanément par voie orale. Par conséquent, évitez d'ingérer des laxatifs et d'autres médicaments en même temps: après avoir pris un médicament, laissez un intervalle d'au moins 2 heures avant de prendre le laxatif. Le lait ou les antiacides peuvent modifier l'effet du médicament; laissez un intervalle d'au moins une heure avant de prendre le laxatif. L'utilisation continue de picosulfate de sodium peut augmenter la réponse du patient aux anticoagulants oraux et modifier la tolérance au glucose. La prise concomitante de diurétiques ou d'adrénocorticostéroïdes et de doses excessives de picosulfate de sodium peut entraîner un risque accru de déséquilibre électrolytique. Ce déséquilibre, à son tour, peut conduire à une augmentation de la sensibilité aux glycosides cardiaques. L'administration concomitante d'antibiotiques peut réduire l'effet laxatif du picosulfate de sodium.

Surdosage

Signes et symptômes Suite à des doses élevées du médicament, des selles liquides (diarrhée), des crampes abdominales et une perte importante de liquides, de potassium et d'autres électrolytes peuvent survenir. La perte de fluides et d'électrolytes (en particulier de potassium) qui en résulte doit être remplacée. Des cas d'ischémie muqueuse du côlon ont été rapportés avec des doses significativement plus élevées de picosulfate de sodium que la posologie recommandée pour le traitement de la constipation occasionnelle. Le picosulfate de sodium, comme les autres laxatifs, provoque une diarrhée chronique, des douleurs abdominales, une hypokaliémie, une aldostéronisme secondaire et des calculs rénaux en cas de surdosage. En association avec un abus chronique de laxatifs, des lésions tubulaires rénales, une alcalose métabolique et une faiblesse musculaire secondaire à une hypokaliémie ont également été décrites. Traitement Si des mesures sont prises peu de temps après l'ingestion de picosulfate de sodium, l'absorption peut être réduite ou évitée en provoquant des vomissements ou un lavage gastrique. Les fuites de liquide et d'électrolyte doivent être remplacées. Ceci est particulièrement important chez les personnes âgées et les jeunes. L'administration de spasmolytiques peut être utile.

Principes actifs

1 ml contient: Picosulfate de sodium 7,5 mg Excipients à effet notoire: parahydroxybenzoate de méthyle sodique, sorbitol. Pour la liste complète des excipients, voir rubrique 6.1.

Excipients

Parahydroxybenzoate de méthyle sodique; sorbitol liquide non cristallisable; eau purifiée.

022015022
6 Produits

Modes de paiement

Modes d'expédition

chat Commentaires (0)

Avis Avis (0)

Basé sur 0 Avis - 0 1 2 3 4 0/5