• -1,00 €

VIVIN * 20CPR 500MG

033475029
24 Produits
Caractéristiques:


Indiqué pour les maux de tête et cervicaux.


Indiqué pour les douleurs articulaires et musculaires.


Médicament en vente libre déductible.


Comprimés de 500 mg.


















info_outline Plus d'informations
Final Price 5,70
Prix ​​habituel 6,70 €
Économisez 1,00 €
48h
check_circle OK
Quantité

 

Paiements pratiques et sûrs

 

Expédition sous 48h. GRATUIT en Italie à partir de 39,90 €

 

Retours rapides et 14 jours pour reconsidérer

 

90 ans d'expérience pharmaceutique à votre service

Note Totale Note Totale:

0 1 2 3 4
0/5 - 0 Avis

Voir les notes
0 1 2 3 4 0
0 1 2 3 0 0
0 1 2 0 1 0
0 1 0 1 2 0
0 0 1 2 3 0

  Ajouter un Avis Voir les Avis Voir les Avis
Pinterest


<b>15</b> Acquistando questo prodotto accumulerai 20 punti con il nostro programma fedeltà. Puoi convertire 20 punti nel tuo account in un buono per un acquisto futuro.

033475029
24 Produits

VIVIN * 20CPR 500MG

Indications thérapeutiques

Maux de tête et maux de dents, névralgies, douleurs menstruelles, douleurs rhumatismales et musculaires. Traitement symptomatique des états fébriles et des syndromes grippaux et froids.

Dosage et mode d'utilisation

Dosage 1-2 comprimés 2 à 3 fois par jour. Ne pas dépasser les doses recommandées: en particulier, les patients âgés doivent suivre les doses minimales indiquées ci-dessus. Mode d'administration Les comprimés doivent être avalés avec ou sans boisson (eau).

Contre-indications

Hypersensibilité à l'acide acétylsalicylique, aux salicylates et aux autres composants du produit, maladies hémorragiques, gastropathies (par exemple: ulcère gastro-duodénal), asthme, hypophosphatémie, insuffisance rénale. Dernier trimestre de grossesse. L'utilisation de ce médicament est contre-indiquée chez les enfants et adolescents de moins de 16 ans Dose> 100 mg / jour au cours du troisième trimestre de la grossesse. Antécédents d'hémorragie gastro-intestinale ou de perforation liée à des traitements actifs antérieurs ou antécédents d'hémorragie / ulcère peptique récidivante (deux épisodes distincts ou plus d'ulcération ou de saignement avéré). SÉCURITÉ CARDIOVASCULAIRE DES AINS Insuffisance cardiaque sévère.

Effets secondaires

Au cours du traitement, des troubles gastriques (douleurs, etc.) peuvent survenir principalement chez les patients sensibles. Dans les cas complètement sporadiques et chez les patients prédisposés, des épisodes hémorragiques peuvent survenir (épistaxis, gingivorragie, hémorragies gastro-intestinales, etc.); des réactions d'hypersensibilité, telles que des spasmes bronchiques, des manifestations cutanées, des troubles oto-vestibulaires (bourdonnement) et, dans des cas extrêmement rares, une réduction des plaquettes (thrombocytopénie) et un retard de l'accouchement peuvent survenir rarement. Gastro-intestinal: les événements indésirables les plus fréquemment observés sont de nature gastro-intestinale. Des ulcères gastro-duodénaux, une perforation gastro-intestinale ou une hémorragie, parfois mortelles, peuvent survenir, en particulier chez le sujet âgé (voir rubrique 4.4). Des nausées, vomissements, diarrhée, flatulences, constipation, dyspepsie, douleurs abdominales, méléna, hématémèse, stomatite ulcéreuse, exacerbation de colite et maladie de Crohn ont été rapportés après l'administration de VIVIN (voir rubrique 4.4 - Mises en garde spéciales et précautions d'emploi). La gastrite a été observée moins fréquemment. SÉCURITÉ CARDIOVASCULAIRE DES AINS L'œdème, l'hypertension et l'insuffisance cardiaque ont été rapportés en association avec le traitement par AINS. SÉCURITÉ CUTANÉE DES AINS Réactions bulleuses, y compris le syndrome de Stevens Johnson et la nécrolyse épidermique toxique (très rarement). Un œdème, une hypertension et une insuffisance cardiaque ont été rapportés en association avec un traitement par AINS. Des études cliniques et des données épidémiologiques suggèrent que l'utilisation de certains AINS (en particulier à des doses élevées et pour des traitements à long terme) peut être associée à une légère augmentation du risque d'événements thrombotiques artériels (par exemple infarctus du myocarde ou accident vasculaire cérébral) (voir rubrique 4.4).

Mises en garde spéciales

Après trois jours d'utilisation à la dose maximale ou après 5-7 jours d'utilisation continue, sans résultats appréciables, consultez votre médecin. Il est également conseillé que les patients présentant un déficit en glucose-6-phosphate-déshydrogénase, des troubles gastriques et intestinaux chroniques ou récurrents ou une insuffisance rénale soient consultés avec le médecin. En cas de vomissements prolongés et de somnolence profonde pendant le traitement, interrompre l'administration. Ce médicament ne doit pas être utilisé chez les enfants et les adolescents de moins de 16 ans (voir contre-indications). Les personnes de plus de 70 ans, en particulier en présence de traitements concomitants, ne doivent utiliser ce médicament qu'après avoir consulté un médecin. Ne laissez pas les médicaments à la portée des enfants. Le produit doit être pris l'estomac plein. L'utilisation préopératoire peut gêner l'hémostase peropératoire. L'utilisation de VIVIN, comme avec tout médicament inhibiteur de la prostaglandine et de la cyclooxygénase, n'est pas recommandée chez les femmes ayant l'intention de devenir enceintes. L'administration de VIVIN doit être interrompue chez les femmes qui ont des problèmes de fertilité ou qui subissent des investigations de fertilité. L'utilisation de VIVIN doit être évitée en association avec des AINS inhibiteurs sélectifs de la COX-2. Les effets indésirables peuvent être minimisés en utilisant la dose efficace la plus faible pendant la durée la plus courte possible du traitement nécessaire pour contrôler les symptômes. Sujets âgés: Les patients âgés présentent une fréquence accrue d'effets indésirables aux AINS, en particulier des saignements et perforations gastro-intestinales, qui peuvent être fatales (voir rubrique 4.2) Hémorragies, ulcérations et perforations gastro-intestinales: pendant le traitement par tous les AINS, à tout moment, avec ou sans avertissement des symptômes ou des antécédents d'événements gastro-intestinaux graves, des saignements gastro-intestinaux, des ulcérations et des perforations, qui peuvent être fatales, ont été rapportés. Chez les personnes âgées et chez les patients ayant des antécédents d'ulcère, en particulier en cas de complication d'hémorragie ou de perforation (voir rubrique 4.3), le risque d'hémorragie, d'ulcération ou de perforation gastro-intestinale est plus élevé en cas d'augmentation des doses d'AINS. Ces patients doivent commencer le traitement avec la dose disponible la plus faible. L'utilisation concomitante d'agents protecteurs (misoprostol ou inhibiteurs de la pompe à protons) doit être envisagée chez ces patients ainsi que chez les patients prenant de faibles doses d'aspirine ou d'autres médicaments susceptibles d'augmenter le risque d'événements gastro-intestinaux (voir ci-dessous et rubrique 4.5). Les patients ayant des antécédents de toxicité gastro-intestinale, en particulier les personnes âgées, doivent signaler tout symptôme gastro-intestinal inhabituel (en particulier saignement gastro-intestinal), en particulier dans les premiers stades du traitement. La prudence est de rigueur chez les patients prenant des médicaments concomitants susceptibles d'augmenter le risque d'ulcération ou d'hémorragie, tels que les corticostéroïdes oraux, les anticoagulants tels que la warfarine, les inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine ou les antiagrégants plaquettaires tels que l'aspirine (voir rubrique 4.5). En cas d'hémorragie ou d'ulcération gastro-intestinale chez les patients traités par VIVIN, le traitement doit être interrompu. Les AINS doivent être administrés avec précaution aux patients ayant des antécédents de maladie gastro-intestinale (rectocolite hémorragique, maladie de Crohn) car ces conditions peuvent être exacerbées (voir rubrique 4.8 effets indésirables). SÉCURITÉ CARDIOVASCULAIRE DES AINS Il faut faire preuve de prudence chez les patients ayant des antécédents d'hypertension et / ou d'insuffisance cardiaque, car une rétention hydrique et un œdème ont été rapportés en association avec un traitement par AINS. SÉCURITÉ CUTANÉE DES AINS Des réactions cutanées graves, dont certaines fatales, notamment dermatite exfoliative, syndrome de Stevens-Johnson et nécrolyse épidermique toxique, ont été très rarement rapportées en association avec l'utilisation d'AINS (voir 4.8). Au début du traitement, les patients semblent présenter un risque plus élevé: le début de la réaction survient dans la plupart des cas au cours du premier mois de traitement. VIVIN doit être arrêté dès la première apparition d'une éruption cutanée, de lésions muqueuses ou de tout autre signe d'hypersensibilité. La prudence est de mise (à discuter avec votre médecin ou votre pharmacien) avant de débuter le traitement chez des patients ayant des antécédents d'hypertension et / ou d'insuffisance cardiaque car une rétention hydrique, une hypertension et un œdème ont été rapportés en association avec un traitement par AINS. Les effets indésirables peuvent être minimisés en utilisant la dose efficace la plus faible pendant la durée de traitement la plus courte possible nécessaire pour contrôler les symptômes (voir ci-dessous sur les risques gastro-intestinaux et cardiovasculaires). Effets cardiovasculaires et cérébrovasculaires Des études cliniques et des données épidémiologiques suggèrent que l'utilisation de certains AINS (en particulier à des doses élevées et pour un traitement à long terme) peut être associée à une légère augmentation du risque d'événements thrombotiques artériels (par exemple, infarctus du myocarde ou accident vasculaire cérébral). Il n'y a actuellement pas suffisamment de données pour exclure un risque similaire pour l'acide acétylsalicylique lorsqu'il est administré en dose quotidienne de 1 à 2 comprimés 2 à 3 fois par jour.

La grossesse et l'allaitement

Pour une utilisation chez les femmes enceintes et allaitantes, consultez votre médecin. Ne pas utiliser au cours des trois derniers mois de la grossesse, sauf si l'utilisation est spécifiquement prescrite par le médecin, car l'acide acétylsalicylique peut provoquer des phénomènes hémorragiques chez le fœtus et la mère, un retard de l'accouchement et chez l'enfant à naître, une fermeture précoce du canal de Botallo. Grossesse - Faibles doses (jusqu'à 100 mg / jour) Des études cliniques indiquent que des doses allant jusqu'à 100 mg / jour peuvent être considérées comme sûres pour une utilisation en obstétrique, nécessitant une surveillance spécialisée. - Doses de 100-500 mg / jour Les données cliniques sont insuffisantes concernant l'utilisation de doses supérieures à 100 mg / jour jusqu'à 500 mg / jour. Par conséquent, les recommandations ci-dessous pour les doses de 500 mg / jour et plus s'appliquent également à cette gamme de doses. - Doses de 500 mg / jour et plus L'inhibition de la synthèse des prostaglandines peut affecter négativement la grossesse et / ou le développement embryonnaire / fœtal. Les résultats des études épidémiologiques suggèrent un risque accru de fausse couche, de malformation cardiaque et de gastroschisis après l'utilisation d'un inhibiteur de la synthèse des prostaglandines en début de grossesse. Le risque absolu de malformations cardiaques a été augmenté de moins de 1%, jusqu'à environ 1,5%. On a estimé que le risque augmentait avec la dose et la durée du traitement. Chez l'animal, il a été démontré que l'administration d'inhibiteurs de la synthèse des prostaglandines entraîne une augmentation des pertes pré et post-implantatoires et de la mortalité embryo-fœtale. En outre, une incidence accrue de diverses malformations, y compris des malformations cardiovasculaires, a été rapportée chez des animaux ayant reçu des inhibiteurs de la synthèse des prostaglandines pendant la période organogénétique. Pendant le premier et le deuxième trimestre de la grossesse, l'acide acétylsalicylique ne doit pas être administré sauf dans des cas strictement nécessaires. Si l'acide acétylsalicylique est utilisé par une femme essayant de concevoir, ou pendant le premier et le deuxième trimestre de la grossesse, la dose et la durée du traitement doivent être maintenues aussi faibles que possible. Au cours du troisième trimestre de la grossesse, tous les inhibiteurs de la synthèse des prostaglandines peuvent exposer le fœtus à: - une toxicité cardiopulmonaire (avec fermeture prématurée du canal artériel et hypertension pulmonaire); - dysfonctionnement rénal, qui peut évoluer vers une insuffisance rénale avec oligo-hydroamnios; la mère et le nouveau-né, en fin de grossesse, à: - un allongement éventuel du temps de saignement, et un effet antiagrégant plaquettaire qui peut survenir même à de très faibles doses; - inhibition des contractions utérines entraînant un travail retardé ou prolongé Par conséquent, l'acide acétylsalicylique à des doses> 100 mg / jour est contre-indiqué au cours du troisième trimestre de la grossesse.

Expiration et conservation

Ce médicament ne nécessite aucune condition de stockage particulière.

Interactions avec d'autres médicaments

L'administration d'acide acétylsalicylique, notamment en cas de traitement prolongé, peut augmenter l'activité des médicaments anticoagulants (par exemple les dérivés de la coumarine et l'héparine), les effets indésirables du méthotrexate, le risque d'hémorragie gastro-intestinale en cas de traitement simultané par corticostéroïdes, secondaire effets et manifestations de tous les antirhumatismaux non stéroïdiens, effet des hypoglycémiants (sulfamide hypoglycémiant). Des précautions doivent être prises pour les substances telles que la spironolactone, le furosémide et les préparations antigouttes, dont l'activité est plutôt réduite par l'acide acétylsalicylique. Par conséquent, sauf prescription contraire, VIVIN ne doit pas être administré en concomitance avec les préparations ci-dessus. Il est cependant conseillé de ne pas administrer d'autres médicaments par voie orale dans les 1 ou 2 heures suivant l'utilisation du produit. Corticostéroïdes: risque accru d'ulcération ou d'hémorragie gastro-intestinale (voir rubrique 4.4). Anticoagulants: les AINS peuvent augmenter les effets des anticoagulants, tels que la warfarine (voir rubrique 4.4). Agents antiplaquettaires et inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine (ISRS): risque accru d'hémorragie gastro-intestinale (voir rubrique 4.4). Diurétiques, inhibiteurs de l'ECA et antagonistes de l'angiotensine II: les AINS peuvent réduire l'effet des diurétiques et d'autres antihypertenseurs. Chez certains patients présentant une insuffisance rénale (par exemple, les patients déshydratés ou les patients âgés atteints d'insuffisance rénale), la co-administration d'un inhibiteur de l'ECA ou d'un antagoniste de l'angiotensine II et d'agents inhibant le système cyclo-oxygénase peut entraîner une détérioration supplémentaire de la fonction rénale possible insuffisance rénale aiguë, généralement réversible. Ces interactions doivent être envisagées chez les patients prenant VIVIN en association avec des IEC ou des antagonistes de l'angiotensine II. Par conséquent, l'association doit être administrée avec prudence, en particulier chez les patients âgés. Les patients doivent être correctement hydratés et une surveillance de la fonction rénale doit être envisagée après l'instauration d'un traitement concomitant. Le métamizole peut réduire l'effet de l'acide acétylsalicylique sur l'agrégation plaquettaire lorsqu'il est pris simultanément. Par conséquent, cette association doit être utilisée avec prudence chez les patients prenant de l'aspirine à faible dose pour cardioprotection.

Surdosage

Les symptômes de surdosage sont des étourdissements et des acouphènes (bourdonnements d'oreilles) qui peuvent être accompagnés de nausées, de vomissements et de maux d'estomac. Dans les cas graves, on observe une confusion, un engourdissement, un collapsus, des convulsions, des troubles respiratoires et rénaux et parfois même des hémorragies. En cas de surdosage aigu, vider l'estomac par émétique, ou par aspiration ou lavage gastrique. Pour les intoxications plus légères, buvez beaucoup de liquides. En cas d'intoxication sévère (concentrations plasmatiques de salicylate supérieures à 500 ug / ml chez l'adulte et à 300 ug / ml chez l'enfant), une diurèse alcaline forcée et continue peut être indiquée jusqu'à une concentration plasmatique de salicylate inférieure à 350 ug / ml l'adulte. A ce stade, l'administration intraveineuse peut être suspendue et le patient invité à prendre des liquides par voie orale. Les électrolytes plasmatiques, en particulier le potassium, ainsi que l'équilibre acido-basique doivent être contrôlés régulièrement. L'acidémie doit être corrigée par une perfusion de bicarbonate de sodium avant de commencer une diurèse forcée. En cas d'insuffisance cardiaque ou rénale ou d'intoxication très sévère, une hémodialyse ou une dialyse endopéritonéale peut être nécessaire. Les réactions allergiques aiguës consécutives à la prise d'acide acétylsalicylique peuvent être traitées, si nécessaire, par l'administration d'adrénaline, de corticostéroïdes et d'antihistaminiques.

Principes actifs

Comprimés à 500 mg - Un comprimé contient: Principe actif: Acide acétylsalicylique 500 mg Excipients: pour la liste complète des excipients, voir rubrique 6.1.

Excipients

Amidon, laurylsulfate de sodium, silice colloïdale.

033475029
24 Produits

Modes de paiement

Modes d'expédition

chat Commentaires (0)

Avis Avis (0)

Basé sur 0 Avis - 0 1 2 3 4 0/5